Objectif

Favoriser une meilleure connaissance de l’islam, des personnes musulmanes et des enjeux du pluralisme au Québec.

Au quotidien, des images stéréotypées à l’égard de nos concitoyens et concitoyennes de foi ou de culture musulmane sont utilisées par la majorité des grands médias, nourrissant des impressions erronées et des préjugés sur l’islam et sur les personnes musulmanes. C’est pour remettre en cause ces perceptions que l’exposition QuébécoisEs, musulmanEs…et après a été créée.

Mise sur pied au printemps 2015, l’exposition QuébécoisEs, musulmanEs… et après favorise une meilleure compréhension de la diversité des personnes de foi ou de culture musulmane. Prenant la forme d’un photoreportage, l’exposition rassemble une trentaine de portraits d’hommes et de femmes de religion musulmane (ou de personnes assignées à cette altérité), accompagnés de textes et d’enregistrements audio décrivant leur réalité. Alors que certaines des personnes photographiées sont des Québécois installés dans la province depuis plusieurs générations, d’autres sont arrivées à différents moments et vivent actuellement au sein de quatre villes distinctes de la province.

Chacune des photographies a été captée lors d’actions ordinaires de la vie quotidienne, afin que la dimension humaine des personnes photographiées surpasse les préjugés et que l’imaginaire des visiteurs de l’exposition soit questionné.

L’exposition itinérante, réalisée par le secteur Vivre ensemble du Centre Justice et foi et l’organisation La voie des femmes, est née d’un désir de créer un projet de sensibilisation sur l’islam et la diversité des personnes musulmanes. Ainsi, QuébécoisEs, musulmanEs…et après met en contact des citoyens croyants et des non-croyants, tout en favorisant des rencontres et des échanges qui vont au-delà des prêts-à-penser et des clichés dominants. L’exposition constitue un outil pédagogique indispensable dans un contexte où lutter contre toutes formes de discrimination est devenu essentiel à l’harmonie sociale.

Guide pédagogique

L’exposition comprend également un volet pédagogique destiné aux écoles secondaires. Un guide pédagogique, s’adressant autant aux enseignants d’éthique et culture religieuse ou de français qu’aux membres de l’équipe-école, est accessible gratuitement en ligne. Ce guide permet l’utilisation du matériel de l’exposition dans un cadre scolaire, proposant notamment des ateliers d’apprentissage et des évaluations sur la réalité des personnes de foi ou de culture musulmane et sur la thématique du vivre-ensemble au Québec.

Il est possible pour les acteurs de différents milieux de commander l’exposition pour la présenter au sein de leur établissement ou de leur communauté.

« Le  terme musulman homogénéise un peu tout le monde, met tout le monde dans le même panier, alors que les gens issus de la communauté musulmane sont des gens très différents les uns des autres. C’est un peu comme dire des Québécois qui sont tous chrétiens, ça ne veut rien dire »

Sid Ahmed Soussi

« J’ai compris que je n’avais pas à choisir entre mes deux cultures, qu’elles n’avaient pas à se soustraire. Bien au contraire, elles forment plutôt une addition, faisant ainsi de vous, de moi et de tous mes compagnons la prochaine nation. »

Extrait du slam sur les deuxièmes générations d’immigrants d’Elkhana Talbi

«On est une catégorie de gens, qui sont des immigrants. On est ni Algérien ni Québécois, […] on est des Algériens-québécois […] C’est une catégorie de gens qui vit discrètement. »

Merouane Bensalem Kamereddine

Centre justice et foi (secteur Vivre ensemble)

Le secteur Vivre ensemble du Centre justice et foi travaille à la construction d’une société accueillante pour les nouveaux arrivants et dénonce les injustices qui entravent le processus d’intégration sociale et de participation citoyenne. Il intervient sur trois enjeux principaux : société québécoise et pluralisme; migrations internationales et protection des réfugiés; et pastorale interculturelle.

 Histoires de paix à Montréal est présenté par le réseau Outils de Paix.